POURQUOI FAIRE APPEL A UN CONSEIL INDÉPENDANT LORS DE LA VENTE D’UN TERRAIN A UN PROMOTEUR IMMOBILIER ?

La vente d’un terrain à un promoteur est une vente longue et complexe : d’une durée de 15 à 18 mois, elle repose essentiellement sur une discussion financière qui occulte les notions d’urbanisme réglementaire, de politique de la ville (c’est-à-dire le non réglementaire), ou les considérations techniques et commerciales. C’est pourtant l’ensemble de ces éléments qui se retrouvent ordonnés par un acte juridique devant notaire (la promesse de vente). Ce processus de vente et de négociation est maîtrisé uniquement par ceux qui ont pu le mettre en œuvre chez les promoteurs immobiliers.

Lors d’une négociation, qui ne porte usuellement que sur le prix de vente, les promoteurs immobiliers n’ignorent pas qu’un propriétaire privé ira vers l’offre financière la plus élevée. Une surenchère est régulièrement de mise sur les terrains par les développeurs fonciers (soutenus en cela par leur hiérarchie) pour emporter avant tout votre adhésion et obtenir la signature de votre bien immobilier.

L’objectif du développeur est de signer la promesse de vente afin « d’écarter » la concurrence. Ce n’est qu’à ce moment-là que le promoteur va commencer à travailler sur son projet immobilier. Or, la construction d’un immeuble est un acte soumis à de nombreux aléas et aux intérêts divergents entre le propriétaire foncier, les élus, les riverains et le promoteur immobilier.

Une fois engagé par une promesse de vente, le propriétaire foncier est tenu d’aller au terme de cette promesse, sans possibilité de sortie anticipée. En cas d’aléa (la demande de la ville de dédensifier, de faire un étage de moins pour satisfaire les riverains, un recours contre le permis de construire, un problème lié à la nature du sol, etc), le promoteur sera en position de force pour renégocier son engagement financier : soit le propriétaire accepte une baisse de prix de son terrain (ce qui faussera complétement la mise en concurrence initiale) soit il attendra patiemment la fin de la promesse de vente pour repartir à zéro… Rares sont les propriétaires à avoir le cœur bien accroché et une telle patience !

Pour éviter ce type de situation, des propriétaires fonciers font eux-mêmes la démarche de rencontrer le service urbanisme de leur ville. L’intention est louable, mais l’action est vouée à l’échec : la ville et notamment les élus ne parleront sur un projet urbain qu’à partir d’une première étude de faisabilité et d’une programmation (logements, bureaux, résidences séniors, étudiantes etc).

C’est pour éviter ces situations de blocages et de tensions inutiles qu’Upcity Conseil se positionne en qualité de « facilitateur de projet » (ou de « tiers de confiance » voir également de « courtier en promoteur immobilier » à l’image des courtiers en prêt immobilier : il ne s’agit que d’une question sémantique) pour éviter bon nombre d’écueils sur lesquels les projets de vente d’un foncier sont, au mieux renégocié, au pire échouent.

Il va de soi que notre indépendance de tout promoteur existant est indispensable à la sincérité de notre mission.

Pour toute question ou être accompagné par UPCITY Conseil 

lors d’une vente d’un terrain à un promoteur ou aménageur immobilier :

contact@upcityconseil.fr ou le 06 22 23 19 14.